LE FLUOR

Le FLUOR

QUANTITÉ DE FLUOR DANS CERTAINS ALIMENTS (mg/100 g)

Sel fluoré

25 mg

PRODUITS LAITIERS

Mozzarella

0,600 mg

Emmental

0,160 mg

Parmesan

0,160 mg

Appenzeller
fromage suisse, spécialité du canton d'Appenzell

0,135 mg

Gouda

0,115 mg

Raclette

0,115 mg

Tilsiter
fromage suisse à pâte mi-dure

0,115 mg

Fromage de chèvre pâte molle

0,110 mg

Feta

0,110 mg

Camembert

0,100 mg

Lait évaporé 10 % gras

0,035 mg

POISSONS DE MER

Hareng

0,350 mg

Maquereau

0,350 mg

Flet (poisson plat marin)

0,200 mg

Aiglefin

0,160 mg

Sébaste

0,140 mg

Cabillaud

0,070 mg

POISSONS D'EAU DOUCE

Saumon

0,580 mg

Anguille

0,160 mg

VIANDE

Foie de porc

0,290 mg

Rognon de bœuf

0,200 mg

Rognon de veau

0,200 mg

Foie de bœuf

0,130 mg

Filet de bœuf

0,100 mg

Côtelette de porc

0,050 mg

Poulet

0,035 mg

Filet de veau

0,020 mg

Filet d'agneau

0,020 mg

Foie de veau

0,019 mg

PRODUITS CÉRÉALIERS

Grains de seigle

0,150 mg

Grains d'orge

0,120 mg

Pain de seigle entier

0,100 mg

Grains de blé

0,090 mg

Pain bis de blé

0,069 mg

Pumpernickel

0,069 mg

Grains de maïs

0,060 mg

Grains de millet

0,050 mg

Grains de riz

0,050 mg

Flocons d'avoine entiers

0,035 mg

LÉGUMINEUSES

Pois

0,040 mg

Lentilles

0,025 mg

NOIX ET GRAINES

Noix de Grenoble

0,680 mg

Noix de cajou

0,140 mg

Arachides

0,130 mg

Amandes

0,090 mg

LÉGUMES

Épinard cru

0,110 mg

Persil

0,110 mg

Radis

0,070 mg

Bolet

0,065 mg

Chanterelle

0,050 mg

Asperge crue

0,050 mg

Choucroute crue

0,045 mg

Rhubarbe crue

0,040 mg

Oignon cru

0,040 mg

Rutabaga cru

0,030 mg

Champignon de Paris

0,030 mg

Laitue

0,030 mg

Petit-pois cru

0,025 mg

Cresson alénois ou passerage (Lepidium sativum)

0,025 mg

Carotte crue

0,025 mg

Tomate crue

0,025 mg

Chou frisé cru

0,020 mg

Concombre

0,020 mg

Betterave rouge crue

0,020 mg

Chou chinois

0,015 mg

Céleri-rave cru

0,014 mg

Chou-fleur cru

0,012 mg

Haricot vert cru

0,012 mg

Chou rouge cru

0,012 mg

Chou blanc cru

0,012 mg

Pomme de terre crue

0,010 mg

Broccoli

0,010 mg

Panais cru

0,010 mg

Poireau

0,010 mg

FRUITS

Cynorrhodon (le fruit du rosier et de l'églantier)

0,060 mg

Abricot séché

0,050 mg

Cassis cru

0,030 mg

Fraise crue

0,025 mg

Groseille rouge cru

0,025 mg

Pamplemousse cru

0,025 mg

Pêche crue

0,020 mg

Banane crue

0,020 mg

Figue fraîche

0,020 mg

Cerise crue

0,018 mg

Ananas cru

0,014 mg

Poire crue

0,012 mg

Groseille à maquereau cru

0,011 mg

Pastèque (melon d'eau)

0,011 mg

Citron cru

0,010 mg

Jus de pommes

0,010 mg

Mandarine crue

0,010 mg

Abricot cru

0,010 mg

Pomme crue

0,007 mg

Coing cru

0,006 mg

Myrtille crue

0,002 mg

Prune crue

0,002 mg

Source : Dr. I. Hofmann, S. Carlsonn. Die große Ernährungstabelle.
Bassermann Verlag, München. 2006. 192 p.

Le site web Cette page

DOSES RECOMMANDÉES EN FLUOR (F.)

  • Pourrait protéger de la carie dentaire :
    moins de 1 mg/jour

  • Risque de fluorose dentaire :
    2 mg/jour

  • Fluorose du squelette :
    10 à 40 mg/jour

  • Fluorose ankylosante :
    20 à 80 mg/jour

  • Retard de croissance :
    100 mg/jour

  • Altération rénale :
    125 mg/jour

  • Dose létale :
    200 à 500 mg/jour
Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, la dose optimale est de :
0,05 mg/kg par jour

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, la dose à ne pas dépasser est de :
1 mg par jour

D'après l'Association dentaire canadienne, la quantité totale de fluorure provenant de toutes sources, ingérée quotidiennement ne devrait pas dépasser 0,05 - 0,07 mg de F. par kilogramme de poids.

Selon le gouvernement français (Santé Île de France) : F. ingéré avec l'eau

  • Déficience en F. pour la prévention de caries dentaires :
    moins de 0,5 mg/litre d'eau

  • Dose optimale pour la prévention des caries :
    entre 0,5 et 1,5 mg/l

  • Risque de fluorose dentaire :
    entre 1,5 et 4 mg/l

  • Risque de fluorose osseuse (douleurs osseuses et articulaires accompagnées de déformations) :
    plus de 4 mg/l

Selon le gouvernement de la Belgique
APPORTS QUOTIDIENS PROPOSÉS en mg EN FLUOR

Enfants - filles

2,9 mg/jour
Enfants - garçons

3,2 mg/jour
Adolescentes - filles

2,9 mg/jour
Adolescents - garçons

3,2 mg/jour
Adultes - femmes

3,1 mg/jour
Adultes - hommes

3,8 mg/jour
Grossesse

3,1 mg/jour
Allaitement

3,1 mg/jour

PROPRIÉTÉS DU FLUOR

Oligo-élément de la famille des halogènes.

Le plus électronégatif et le plus réactif de tous les éléments chimiques.

Un organisme adulte contient environ 2 à 5 g de F. situé presque exclusivement dans les os et dans les dents.

Se retrouve dans les aliments d'origine végétale et animale.

Les F. sont très répandus dans la nature :
- dans les minerais des sols
- dans l'air, surtout du fait des émissions industrielles
- dans l'eau (souvent même dans l'eau de consommation)
- dans l'eau en bouteille (certaines en contiennent de très hauts taux)
- dans les complexes vitaminés avec F.
- dans les gels et rince-bouche avec F.
- dans certains aliments (en faibles quantités)

La plupart des aliments n'en contiennent qu'une faible quantité.

En France, la fluoration de l'eau est interdite. Mais celle du sel est autorisée et même encouragée.

En France, une règlementation impose l'usage du sel avec F. dans les cantines scolaires.

En Allemagne aucune eau de consommation ne contient de F.

L'institut national de santé publique du Québec (Canada) réitère la pertinence d'ajouter du F. à l'eau potable pour la prévention de la carie dentaire.

Le plan d'action de santé dentaire publique préconise que, d'ici 2012, 50 % de la population du Québec ait accès à une eau potable fluorée. Actuellement cette proportion est de 75 % en Ontario.

Le F. est un sujet extrêmement controversé. Certains affirment que le F. est un danger pour notre santé. Plusieurs groupes de citoyens s'opposent fermement à la fluoration de l'eau.

Selon certains experts, les risques liés à l'ingestion du F. seraient plus élevés que ses avantages.

L'Association de médecine dentaire holistique du Québec soutient que "le fluorure ingéré est présentement jugé potentiellement dangereux et inefficace dans le but de réduire la carie dentaire."

Les polyphénols contenus dans le thé vert, noir et oolong ont des propriétés anticarie. Une consommation de 3 à 5 tasses de thé par jour aurait un effet bénéfique sur la réduction de la carie dentaire.

Selon l'Association Dentaire Belge Francophone, Société de Médecine Dentaire :

  • Il est illusoire de vouloir prévenir la carie dentaire avec le F. seulement.
  • Une excellente approche préventive reste une alimentation limitée à 3 repas par jour sans grignotage/collation entre les repas. De cette façon, on limite les phases acides (réduction de pH) où il se crée une déminéralisation de la dent.
  • Il est aujourd'hui unanimement reconnu que le F. a principalement un effet local : incorporation directe des F. dans l'émail après l'éruption de la dent.
  • On ne conseille plus de suppléments de fluorures sous forme de gouttes ou de comprimés à ingérer. Les F. administrés per os (voie buccale) n'ont finalement que peu d'impact sur le processus de la carie.

FONCTIONS DU FLUOR

Minéralisation des os et des dents.

Prophylaxie (processus de prévention) de la carie dentaire.

CARENCES EN FLUOR

Entraîne une augmentation du risque de carie dentaire.

EXCÈS DE FLUOR

Signes de surdosage :
Premiers symptômes d'intoxication :

  • goût salé ou savonneux
  • salive abondante
  • nausées
  • vomissements
  • diarrhée
  • douleurs abdominales
  • fatigue
  • somnolence
États pathologiques dû à l'ingestion de doses critiques :
  • gastro-entérite hémorragique
  • néphrite aigüe
  • lésions au niveau du foie et du muscle cardiaque
  • coma
  • convulsions
  • arrêt cardiaque
  • mort

Selon la Société Suisse de Nutrition :

  • La consommation de 10 mg par jour est considérée comme la dose maximale sans risque pour un adulte.
  • Plus de 1 mg par kg de poids corporel est considéré comme une intoxication aigüe.
  • Plus de 10 mg par jour pendant plus de 10 ans est considéré comme un excès chronique.
  • Plus de 0,1 mg/kg de poids corporel par jour est considéré comme excès chronique chez les enfants.

Une surdose de F. peut rendre poreux, colorer et fragiliser l'émail des dents. Des lésions osseuses peuvent aussi survenir.

En novembre 2008, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé a recommandé de ne plus prescrire systématiquement des gouttes ou comprimés de F. aux enfants dès la naissance.

En 2008 en France, les données nationales soutenaient que 2,75 % de la population souffrait de fluorose légère et 8,8 % avait une fluorose "douteuse".

Les personnes insuffisantes rénales doivent être très vigilantes dans la consommation d'eaux minérales très chargées en F. Celles-ci peuvent induire des troubles graves chez les personnes dialysées.

Le F. est toxique. Ne jamais avaler de dentifrice ou de rince-bouche contenant du F. Si vous croyez que votre enfant a avalé une grande quantité de produit avec F., traitez la situation comme une urgence et appelez la Ligne Antipoisons.

Il est important d'expliquer aux enfants de bien recracher le dentifrice.

Lors du brossage des dents, les jeunes enfants qui avalent leur dentifrice sur une longue période peuvent avoir un risque d'intoxication au F.

Le site web Cette page

3,8 mg DE FLUOR
SE RETROUVE DANS

15 g sel avec F. (25 mg/100g)

1,8 kg homard

1,9 kg rognons de veau

2,4 kg crevettes

3,5 g flet (poisson plat marin)

5,1 kg flocons d'avoine

6,3 kg emmental

13,6 kg thon

20 kg carottes

63 œufs

Sources :
1- Conseil national de recherches Canada.
http://www.nrc-cnrc.gc.ca/fra/education/elements/el/f.html [Consulté le 18 décembre 2009]
2- Hofmann, I., Carlsson, S., Die große Ernährungs Tabelle. Kalorien, Vitamine, Mineralstoffe. BasserMann Verlag, 2006, München.
3- Larousse Médicale de Collectif. Edition 2006
4- Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments.
http://www.afssa.fr/index.htm [Consulté le 18 décembre 2009]
5- Vitamines et Sels minéraux. Société Suisse de Nutrition.
http://www.sge-ssn.ch/f/ecole/materiel_didactique/serie_de_transparents_didactiques/ [Consulté le 18 décembre 2009]
6- Organisation mondiale de la santé. Trace elements in human nutrition; a report of a WHO Expert Committee.
7- Le Conseil Européen de l'Information sur l'Alimentation.
http://www.eufic.org/index/fr/ [Consulté le 18 décembre 2009]
8- Société de Médecine Dentaire asbl  ASSOCIATION DENTAIRE BELGE FRANCOPHONE Octobre 2008
http://www.dentiste.be/doc/fluor.htm [Consulté le 18 décembre 2009]
9- Agence de la santé publique du Canada.
http://www.phac-aspc.gc.ca/fs-sa/index-fra.php [Consulté le 17 décembre 2009]
10- Fichier canadien sur les éléments nutritifs (version 2007b).
http://webprod.hc-sc.gc.ca/cnf-fce/index-fra.jsp [Consulté le 18 décembre 2009]
11- Agence Française de sécurité sanitaire des aliments. Recherche de données de composition nutritionnelle.
http://www.afssa.fr/TableCIQUAL/2008. [Consulté le 18 décembre 2009]
12- Nutrition. Compléments alimentaires.
http://www.afssa.fr/ [Consulté le 16 décembre 2009]
13- Régime alimentaire, nutrition et prévention des maladies chroniques.
http://www.fao.org/WAIRDOCS/WHO/AC911F/AC911F00.HTM [Consulté le 18 décembre 2009]
14- Le F. et la santé dentaire.
http://www.ottawa.ca/residents/health/living/dental/dental_fluoride_fr.html [Consulté le 17 décembre 2009]
15- Santé Canada. Santé de l'environnement et du milieu de travail. Le fluorure. 1998.
http://www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/pubs/water-eau/fluoride-fluorure/ii-fra.php#a1 [Consulté le 18 décembre 2009]
16- Le Figaro.fr. Martine Perez. Prévention des caries : le F. n'est plus systématique. 27/11/2008
http://www.lefigaro.fr/sante/2008/11/27/01004-20081127ARTFIG00133-prevention-des-caries-le-fluor-n-est-plus-systematique-.php [Consulté le 18 décembre 2009]
17-
Fluorures. http://ile-de-france.sante.gouv.fr/santenv/eau/param/fluor.htm [Consulté le 17 décembre 2009]

Mise à jour le 2 mai 2013

LES VITAMINES

LES MINÉRAUX
Les oligo-éléments

Les marco-éléments

Haut de la page
Accueil

AIMEZ-VOUS 1001-FRUITS ?

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape






Follow 1001fruits on Twitter



Google
Web 1001-fruits.com


AIMEZ-VOUS 1001-FRUITS ?