LES GRAINES DE LIN
sont anticancérigènes !

LE LIN

LE LIN - petite graine grand trésor

C'est un trésor à la portée de tous les budgets. Cette petite graine peut prévenir de nombreuses maladies et, oui, c'est une petite canadienne. En effet, le Canada en est le plus grand producteur et exportateur au monde.

Lorsque la graine est entière, l'huile à l'intérieur est relativement stable. Par contre, l'huile s'oxyde lorsqu'on brise la graine.

Il est donc important de garder les graines moulues au frigo ou au congélateur dans un contenant hermétique. Un sac de plastique à congélation fait très bien l'affaire. Il est aussi important de retirer l'air du sac.

Pour en conserver les propriétés bénéfiques, on ne fait cuire ni l'huile ni les graines. On les ajoute après la cuisson. Cette huile fragile ne supporte pas du tout la cuisson. Il n'y a pas de contre-indications connues pour la consommation des graines ou de son huile.

Les graines brunes sont utilisés pour ses bienfaits sur la santé tandis que les graines dorées servent surtout dans le secteur de la boulangerie. La graine dorée contient deux fois moins de fibres, mais autant d'oméga-3 et 6 et de phytoestrogènes que sa cousine la graine brune.

MOULUES OU ENTIÈRES ?

Graines moulues ou graines entières ? Les deux façons sont bonnes, mais, les propriétés diffèrent. Moulues, elles fournissent les précieux acides gras essentiels oméga-3 (acides gras polyinsaturés). Entières, elles agissent comme un laxatif. Une fois ingérée, la graine entière (sèche ou trempée) ressort intacte du tube digestif. On ne bénéficie donc pas des oméga-3.

LA GRAINE DU MATIN !

Les nord-américains manquent d'oméga-3 dans leur alimentation. Nos petites graines de couleur noisettes possèdent un agréable et léger goût de noisette. Elles peuvent être incorporées autant dans les salades, soupes, plats principaux, muffins, yogourts, que dans les desserts. Voici 1001 façons de manger les graines moulues.

C'est tellement facile d'incorporer des graines moulues le matin. Dans vos céréales, dans votre gruau, dans votre yogourt ou kéfir, dans votre omelette, vos muffins. Ces petites graines vous offre une excellente source de bons gras et une merveilleuse source de protéine et de fibres. C'est parfait pour partir du bon pied le matin.

Ces petites graines-santé contiennent un des trois types d'oméga-3, soit l'ALA. C'est un acide gras essentiel de chaîne courte que notre corps transforme en deux autres types d'oméga-3, EPA et DHA (chaînes de carbone longues). Pour que cette transformation soit plus efficace, on doit diminuer les oméga-6 et augmenter les oméga-3. Une autre solution est de manger du poisson gras et des fruits de mer. Ceux-ci sont riches en oméga-3 de types EPA et DHA.


COMBIEN EN MANGER ?

Une ration journalière d'environ une c. à soupe (15 ml) de graines moulues aiderait à prévenir bien des problèmes de santé. Cette ration fournit la dose d'oméga-3 ALA requise par jour.

COMBIEN MANGER D'OMÉGA-3 ALA ?

Pour un régime de 2000 calories par jour, il est recommandé de prendre environ 2,2 g de ALA (acide alpha-linolénique) par jour.

2,2 g de ALA /jour équivalent à :

  • 1% de l'énergie de la journée
  • 1 c. à soupe de graines moulues
  • 1 c. à thé d'huile

LES 3 INGRÉDIENTS MAGIQUES

Il y a trois composés qui font que notre petite graine est si vénérée.

Notre graine-santé contient environ 23 % de fibres solubles et insolubles. La réputation des fibres alimentaires n'est plus à faire. Le ALA est un acide gras essentiel oméga-3 que l'organisme ne peut pas synthétiser. Nous devons donc le puiser dans notre alimentation. La bonne réputation des ALA tient au fait qu'ils jouent un rôle dans :

- la prévention des infarctus du myocarde
- des thromboses
- de certaines formes de cancers
- des fonctions neurologiques
- ils fortifient le système immunitaire
- et réduit l'inflammation

L'huile de notre graine-santé est la source la plus riche en acide alpha-linolénique, ALA. Contrairement à la graine, cette huile ne contient pas de fibres. Elle ne contient pas de lignanes non plus, à moins qu'elle ne soient rajoutées. Les lignanes sont un composé anticancérigène. Ce sont les phytoestrogènes de notre graine-santé. Les lignanes sont l'équivalent des isoflavones, les phytoestrogènes que l'on retrouvent dans le soya.

Les lignanes sont un composé que les chercheurs ont découvert dans les végétaux. Ces phytoestrogènes sont un peu comme des hormones végétales. Elles ont une structure moléculaire semblable à l'œstrogène. Elles agissent aussi de façon semblable, mais à faible intensité.

Ces "hormones végétales" jouent un rôle important chez la femme au niveau :

  • du cancer du sein
  • du cancer de l'endomètre
  • et pourrait prévenir l'ostéoporose après la ménopause

Fait important, les lignanes jouent aussi un rôle important dans :

  • la réduction des symptômes de ménopause (bouffées de chaleur)
  • et du syndrome prémenstruel

Si notre graine-santé a l'air d'être créé pour la femme, la nature n'a pas oublié l'homme. Les lignanes jouent aussi un rôle dans la prévention du cancer de la prostate.

LE LIN QUE L'ON NE MANGE PAS

L'huile que l'on retire de la graine sert autant dans l'alimentation humaine qu'à des fins industrielles. La culture de cette graine remonte à la plus haute antiquité. On la retrouvait déjà au temps des pharaons dans l'Égypte ancienne. On a retrouvé en Égypte du lin tissé datant de 8 000 ans. Les tissus les plus célèbres sont sans aucun doute les bandelettes qui servaient à envelopper les momies égyptiennes.

Première fibre textile utilisée par l'homme, elle est donc le plus vieux textile au monde. Notre graine possède cette remarquable qualité de conservation qui en fait une étoffe presque imputrescible. La fibre a donné naissance au mot « crinoline » qui est un tissage de lin et de crin.

DU LIN CANADIEN

Les magnifiques fleurs bleues de cette plante, dont la durée de vie n'est de quelques heures, couvrent des champs entiers à perte de vue et offrent le plus beau des spectacles. Cette délicate fleur bleue donne ensuite un fruit, la capsule. Cette capsule contient moins de dix graines. Les graines contiennent environ 42 % d'huile. Il faut attendre 6 ou 7 ans entre chaque culture pour éviter que la terre ne s'épuise.

Grâce à la création de nouvelles variétés résistantes, notre graine est pratiquement exempte de maladies. Cette plante oléagineuse est cultivée autant pour sa fibre (pour le textile) que pour sa graine (pour sa valeur nutritive et son huile). Étant une plante des pays froids, la production de lin oléagineux au Canada, notamment au Manitoba et en Saskatchewan, est énorme et atteint les 800 000 tonnes de graines par année. Cela en fait le premier exportateur d'huile et le plus grand exportateur de graines au monde.

PAPIER-MONNAIE, PAPIER À CIGARETTES

La Belgique achète plus de la moitié des graines canadiennes pour fabriquer du linoléum. Le « linoléum » dont le mot vient de linum (lin) et d’oléum (huile) est une toile de jute enduite d'un mélange de poudre de liège, de gomme, de résine et d'huile.

Les États-Unis achètent la fibre recyclée canadienne pour fabriquer leur papier-monnaie. Un peu comme chez le cochon, tout se récupère dans le lin. Ainsi, les liniers (ceux qui transforment la graine) utilisent et transforment presque toutes les parties de la plante.

- Les fibres longues, fines et très résistantes, servent à l'habillement
- Les fibres courtes (ou étoupes) feront des cordages de bateaux, sacs postaux, matelasserie etc.
- Les anas (les déchets de bois) deviendront des panneaux agglomérés
- Les déchets d'étoupes feront du papier normal, du papier à cigarettes, des billets de banque, etc.
- Les capsules feront des paillettes
- Les poussières peuvent faire du compost
- Les graines produisent de l'huile
- Et les tourteaux servent à l'alimentation du bétail

L'huile est très utilisée dans l'industrie, car elle est très siccative c'est-à-dire qu'elle favorise le séchage des couleurs en peinture. On la retrouve dans la fabrication de la peinture, de l'encre d'imprimerie, du mastic, vernis, linoléum, résine, colorants et du savon liquide. Outre ses propriétés prisées par l'industrie, la graine de lin suscite un intérêt croissant dans le domaine de la santé.

Nutrition : le lin plante miracle

LA DIVINE GRAINE

Autrefois, on attribuait à cette étonnante petite graine des origines divines. On en a fait un symbole de la pureté due sans doute à la finesse et la blancheur de l'étoffe. Cette étoffe était la seule a être autorisée à pénétrer dans les temples égyptiens. Une légende raconte que le lin aurait été inventé par Isis pour envelopper le corps de son frère et mari, Osiris.

Cordages de bateaux, crinolines d'hier, mini-jupes d'aujourd'hui, sacs postaux, linoléum, oméga-3, fibres alimentaires, protéines végétales, papier à cigarettes, phytoestogènes, billets de banque, bandelettes de momies égyptiennes… Toute petite, mais d'une très grande utilité, notre petite graine couleur noisette n'en finira jamais de nous étonner !

Ces divines graines sont anticancérigènes. Elles sont riches en oméga-3, en fibres, en protéines, en phytoestrogènes. Elles préviennent aussi de nombreuses maladies.
Adoptons-les !

TOUT SUR LES GRAINES DE LIN

Le site web Cette page

PENSÉE
Il n'y a presque pas de phytoestrogènes dans l'huile de lin et l'huile de soya. Ils se trouvent plutôt dans la graine entière.

Mise à jour le 2 mai 2013

Haut de la page Lin Accueil

AIMEZ-VOUS 1001-FRUITS ?

1001-FRUITS.com






Follow 1001fruits on Twitter



Google
Web 1001-fruits.com


AIMEZ-VOUS 1001-FRUITS ?