LE POTASSIUM


Cette page

Le site web

QUANTITÉ DE POTASSIUM (K) DANS CERTAINS ALIMENTS
en mg pour 100 g d'aliment

Poudre de cacao non sucré, procédé néerlandais

2 509 mg

Mélasse noire

2 492 mg

Algue dulse (rhodymemie palme, porphyre, nori) séchée

2 219 mg

Graines de cumin

1 788 mg

Fèves de lima

1 750 mg

Fèves de soya

1 740 mg

Graines de fenouil

1 694 mg

Graines de soya rôties, sans sel

1 470 mg

Graines d'anis

1 441 mg

Graines de céleri

1 400 mg

Son de blé

1 390 mg

Abricot sec

1 370 mg

Algue, spiruline séchée

1 363 mg

Haricots blancs

1 300 mg

Graines de coriandre (cilantro)

1 267 mg

Pistaches

1 020 mg

Persil frais

1 000 mg

Pois secs

930 mg

Raisins secs sans pépin

860 mg

Figue sèche

850 mg

Amande

835 mg

Germe de blé, sec

835 mg

Graines de lin, entières et moulues

831 mg

Beurre d'arachides

820 mg

Lentilles

810 mg

Graines de citrouille et courge déshydratées

807 mg

Quinoa

804 mg

Graines de fenugrec

770 mg

Noix de coco râpée

750 mg

Pruneau, séché, non cuit

732 mg

Graines de tournesol

725 mg

Raisin de Corinthe

710 mg

Arachide

705 mg

Marron

705 mg

Graines de pavot

700 mg

Datte sèche

649 mg

Noix du Brésil

645 mg

Noisette

635 mg

Épinard cru

633 mg

Noix de pacane

605 mg

Pois chiche

580 mg

Raifort frais

554 mg

Noix d'acajou

552 mg

Noix de Grenoble

545 mg

Ail

530 mg

Avocat

503 mg

Bolet, cèpe

486 mg

Topinambour cru

480 mg

Graines de sésame

460 mg

Feuille de pissenlit

435 mg

Ciboulette

434 mg

Champignon de Paris

418 mg

Pomme de terre non cuite

411 mg

Patate sucrée

400 mg

Choux de Bruxelles

390 mg

Banane

382 mg

Sources :
1- Dr. I. Hofmann, S. Carlsonn. Die große Ernährungstabelle.
Bassermann Verlag, München. 2006. 192 p.
2- Fichier canadien sur les éléments nutritifs (FCÉN)

APPORTS NUTRITIONNELS RECOMMANDÉS EN POTASSIUM (K) en mg par jour

0 à 6 mois

400 mg
7 à 12 mois

700 mg
1 à 3 ans

3 000 mg
4 à 8 ans

3 800 mg
filles et garçons de 9 à 13 ans

4 500 mg
adolescents et adolescentes de 14 à 18 ans

4 700 mg
hommes et femmes de 19 ans et plus

4 700 mg
Grossesse

4 700 mg
Allaitement

5 100 mg

PROPRIÉTÉS DU POTASSIUM (K)

Les autorités de santé du Canada et des États-Unis ont en 2004 nettement augmenté les apports recommandés en K pour :
  • abaisser la tension artérielle
  • compenser les effets néfastes de l’excès de sodium sur la tension artérielle
  • réduire le risque de calculs rénaux
  • et possiblement réduire la perte osseuse

Les apports recommandés varient d'un pays à l'autre. En suisse par exemple, l'apport quotidien minimum recommandé estimé est de 2 000 mg pour les adultes (comparativement à 4 700 mg/jour pour le Canada et les ÉU).

Macro-élément dont plus de 98% se retrouve à l'intérieur des cellules.

Les composés phosphorés sont des éléments de la membrane de toutes les cellules du corps.

Se retrouve dans les aliments d'origine végétale et animale.

L'organisme réagit rapidement aux variations de la concentration de K dans le liquide extracellulaire. Ceci peut engendrer des troubles neuromusculaires.

FONCTIONS DU POTASSIUM

Transmet des informations sous forme d'impulsions électriques, influx nerveux, entre le cerveau et le corps.

Favorise le bon fonctionnement des reins et des glandes surrénales.

Permet aux vaisseaux sanguins de se contracter et se dilater.

Facilite la contraction des muscles y compris le muscle cardiaque.

Maintien le sang à un degré d'acidité normal (le pH du sang).

Maintien l'équilibre entre le sodium à l'intérieur et à l'extérieur des cellules.

Participe à une multitude de réactions chimiques : à de nombreuses réactions enzymatiques, à la synthèse des protéines, au métabolisme des glucides...

Avec le sodium, il détermine de volume du liquide de l'organisme et la pression osmotique des cellules.

Agit comme antagoniste du sodium.

Rôle essentiel dans l'excitabilité nerveuse et musculaire.

Important pour la croissance cellulaire.

CARENCE EN POTASSIUM (K)

L'apport insuffisant est fréquent mais la réelle carence est rare si le régime alimentaire est normal et sain.

Une carence provoque l'hypokaliémie.

L'hypokaliémie est une diminution anormale du taux (concentration plasmatique) de K dans le sang (plus précisément de l'ion K) au-dessous de 3,5 millimolles par litre.

Une hypokaliémie grave peut entraîner une paralysie musculaire et de l'arythmie cardiaque.

Une carence peut survenir suite à :

  • une longue période de diarrhées

  • une longue période de vomissements

  • lors de la prise de laxatifs

  • lors de la prise de diurétiques

  • anorexie

  • boulimie

  • alcoolisme

Signe d'une carence :

  • faiblesse musculaire

  • perte d'appétit

  • troubles de l'activité cardiaque

  • fatigue

  • crampe musculaire

  • paresse intestinale

  • ballonnements

  • douleurs abdominales

  • constipation

Le K et le sodium travaillent ensemble dans l'organisme. Si l'alimentation est trop riche en sodium, le besoin en K augmente afin de maintenir le pH du corps à un taux acceptable.

Dans l'alimentation moderne des sociétés industrialisées, on absorbe 3 fois plus de sodium que de K.

Dans certaines cultures primitives, on consommait 7 fois plus de K que de sodium.

EXCÈS DE POTASSIUM

Au-delà de 25 g, le potassium est toxique.

Un surdosage provoque l'hyperkaliémie (en cas d'insuffisance rénale très avancée).

L'hyperkaliémie est un désordre hydro-électrolytique défini par un excès de potassium dans le plasma sanguin. Chez l'homme, elle se définit par un taux sanguin de potassium, appelé kaliémie, supérieur à 5 mmol/l.

Une forte consommation de potassium tend à abaisser la tension artérielle.

En cas d'insuffisance rénale avec perturbation de l'excrétion du potassium, une intoxication entraîne des troubles de la fonction cardiaque.

2 000 mg DE POTASSIUM SE RETROUVE DANS

120 g farine de soja

140 g haricots blancs

250 g amandes

290 g lentilles

380 g épinards

450 g truite

520 g bananes

540 g brocolis

560 g pommes de terre

800 g cuisses de poulet

1,7 l jus de pommes

Le site web Cette page

Sources :
1- Jane Higdon, Victoria J. Drake et Jiang He, Potassium [archive], Linus Pauling Institute Micronutrient Information Center. [Consulté le 18 juin 2010]
2- Hofmann, I., Carlsson, S., Die große Ernährungs Tabelle. Kalorien, Vitamine, Mineralstoffe. BasserMann Verlag, 2006, München.
3- Institute of Medicine (IOM), Food and Nutrition Board (FNB), États-Unis. Dietary Reference Intakes for Water, Potassium, Sodium, Chloride, and Sulfate The National Academies Press (2004), page 187.
http://www.nap.edu/openbook.php?record_id=10925&page=186 [Consulté le 18 juin 2010].
4- Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments.
http://www.afssa.fr/index.htm [Consulté le 18 juin 2010]
5- Vitamines et Sels minéraux. Société Suisse de Nutrition.
http://www.sge-ssn.ch/f/ecole/materiel_didactique/serie_de_transparents_didactiques/ [Consulté le 19 juin 2010]
6- Nutrition. Compléments alimentaires.
http://www.afssa.fr/ [Consulté le 18 juin 2010]
7- Le Conseil Européen de l'Information sur l'Alimentation.
http://www.eufic.org/index/fr/ [Consulté le 19 juin 2010]
8- Conseil national de recherches Canada.
http://www.nrc-cnrc.gc.ca/fra/education/elements/el/f.html [Consulté le 17 juin 2010]
9- Agence de la santé publique du Canada.
http://www.phac-aspc.gc.ca/fs-sa/index-fra.php [Consulté le 16 juin 2010]
10- Fichier canadien sur les éléments nutritifs.
http://webprod.hc-sc.gc.ca/cnf-fce/index-fra.jsp [Consulté le 19 juin 2010]
11- Agence Française de sécurité sanitaire des aliments. Recherche de données de composition nutritionnelle.
http://www.afssa.fr/TableCIQUAL/2008. [Consulté le 19 juin 2010]
12- Larousse Médicale de Collectif. Édition 2006

Mise à jour le 2 mai 2013

LES VITAMINES

SELS MINÉRAUX
Les oligo-éléments

Les marco-éléments

Haut de la page potassium
Accueil

AIMEZ-VOUS 1001-FRUITS ?

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape






Follow 1001fruits on Twitter



Google
Web 1001-fruits.com


AIMEZ-VOUS 1001-FRUITS ?