LA VITAMINE B5


LA VITAMINE B

LES ALIMENTS LES PLUS RICHES EN
VITAMINE B5

Gelée royale
Les germes
Céréales complètes
Orties piquantes
Levures de bière
Levures alimentaires
Champignons shiitakes
Son de blé
Les légumineuses
Germes de blé
Noix fraîches
Graines de tournesol
Farine de soya
Œufs
Saumon
Viande

Le site web Cette page

APPORTS QUOTIDIENS RECOMMANDÉS EN mg
VITAMINE B5

0 à 6 mois

1,7 mg apport suffisant*
7 à 12 mois

1,8 mg apport suffisant*
1 à 3 ans

2 mg
4 à 8 ans

3 mg
9 à 13 ans

4 mg
14 à 18 ans

5 mg
19 ans et plus

5 mg
Grossesse

6 mg
Allaitement

7 mg

Les apports pour les enfants et les adultes sont déterminés de la façon suivante :

Apport nutritionnel recommandé (ANR)

Valeur qui correspond à un apport suffisamment élevé d’un nutriment pour satisfaire les besoins de presque tous les individus (97 à 98%) d’un groupe donné établi en fonction de l’étape de la vie et du sexe. L’ANR dépasse donc les besoins de presque tous les individus de ce groupe. Un apport inférieur à la quantité recommandée ne signifie pas que l’individu ne satisfait pas ses besoins mais, plus l’apport est faible en comparaison de l’ANR, plus l’individu risque de ne pas respecter ses propres besoins.

Tandis que les apports pour les nourrissons sont déterminés de cette façon :

* Apport suffisant (AS)

Valeur de référence établie lorsqu’on ne dispose pas de données scientifiques suffisantes pour déterminer les besoins avec précision. L’AS repose sur une évaluation approximative, fondée sur l’observation ou l’expérimentation, de l’apport nutritionnel moyen qui, dans une population ou un sous-groupe donné, semble favoriser un état nutritionnel adéquat, comme la croissance normale ou des taux normaux d’éléments nutritifs circulants. En principe, l’AS devrait correspondre ou dépasser les besoins de la plupart des individus appartenant à un groupe donné. Chez le nourrisson, la valeur de référence établie est presque toujours l’AS.

Source : Santé et Services Sociaux Gouvernement du Québec. 2009
http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/nutrition/index.php?aid=14

PROPRIÉTÉS DE LA VITAMINE B5

Appelé aussi acide pantothénique ou panthénol.

Vitamine hydrosoluble qui fait partie du complexe vitaminique B.

Détruite par :
  • la déshydratation des aliments
  • le rôtissage des viandes
  • la cuisson dans l'eau
  • la congélation
  • la décongélation
  • la mise en conserve

Le raffinage de la farine détruit environ 50 % de l'acide pantothénique.

La préparation culinaire occasionne une perte d'environ 30 %.

Détruite par la chaleur en présence d'acides (vinaigre) et d'alcalins (bicarbonate).

Largement répandu dans les aliments.
Se retrouve dans les aliments d'origine végétales et animales.

L'acide pantothénique se transforme en coenzyme A dans l'organisme. On l'appelle la vitamine antistress car elle agit sur le système nerveux et les glandes surrénales.

Les suppléments commerciaux d'acide pantothénique contiennent en général le sel de calcium de l'acide pantothénique, soit le pantothénate de calcium.

FONCTIONS DE LA VITAMINE B5

Participe au métabolisme énergétique des cellules.

Participe à la synthèse et la dégradation des protéines, des glucides et des graisses.

Rôle important dans la synthèse des stéroïdes : cholestérol et acides biliaires.

Rôle important dans la synthèse de l'hémoglobine et des vitamines A et D.

Participe à la formation des neurotransmetteurs acétylcholine et taurine

Favorise la croissance et la résistance de la peau et des muqueuses.

CARENCES EN VITAMINE B5

Les états de carence sont exceptionnels. Ils ne s'observent qu'en cas de dénutrition ou de nutrition par perfusions (parentérale) exclusive et non supplémentée en acide pantothénique.

Par contre, la prise d'antibiotiques peut entraîner un déficit.

Le raffinage des céréales, la mise en conserve, la déshydratation, la congélation/décongélation, le rôtissage et la cuisson des aliments, détruisent en bonne partie l'acide pantothénique.

Une alimentation de pauvre qualité composée d'aliments transformés peut entraîner un déficit en acide pantothénique.

Insomnie
Fatigue
Maux de tête
Maux d'estomac
Nausées
Douleurs musculaires
Diarrhée
Affaiblissement du système immunitaire
Crampes dans les jambes
Sensation de picotements, de brûlure ou d'engourdissement dans les pieds et les mains (la paresthésie)
Troubles gastro-intestinaux
État dépressif
Infections respiratoires
Hypoglycémie
Blanchissement des cheveux
Chute des cheveux
Ulcération

EXCÈS DE VITAMINE B5

La toxicité de l'acide pantothénique est presque nulle. Il n'y a aucun risque connu en cas de surdosage.

Une consommation très élevée, soit plus de 10 g par jour peut provoquer de la diarrhée.

Wikipédia : La vitamine B5 ou acide pantothenique

6 mg DE VITAMINE B5
SE RETROUVE DANS

75 g foie de veau

220 g arachides

500 g grains de blé entier

550 g viande maigre de veau

590 g saumon d'élevage

750 g avocats

850 g camembert

1,3 litre lait entier

7 oeufs

2 kg tomates

Voici une recette riche en vitamine B5: STEAKS VÉGÉTARIENS

Le site web Cette page

Sources :
1- Acide pantothénique. Mervyn, Léonard. Dictionnaire des vitamines. Québec/Amérique.
2- Pantothenic Acid. Balch, James.F. Prescription for Nutritional Healing. Avery Publishing Group. New York
3- Acide pantothénique. Vitamines et Sels minéraux. Société Suisse de Nutrition.
http://www.sge-ssn.ch/f/ecole/materiel_didactique/serie_de_transparents_didactiques/ [Consulté le 3 mai 2009]
4- Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments.
http://www.afssa.fr/index.htm [Consulté le 3 mai 2009]
5- Santé Canada. Fichier canadien sur les aliments nutritifs.
http://205.193.93.51/cnfonline/newSearch.do?applanguage=fr_CA [Consulté le 2 mai 2009]
6- Association Canadienne de Dermatologie.
http://www.dermatology.ca/french/media/news/sun_exposure_vitd.html [Consulté le 1 mai 2009]
7- Société Canadienne du Cancer.
http://cancer.ca/ccs/internet/standard/0,3182,3172_150407210_170547534_langId-fr,00.html [Consulté le 3 mai 2009]
8- Le Conseil Européen de l'Information sur l'Alimentation.
http://www.eufic.org/index/fr/ [Consulté le 1 mai 2009]
9- Les légumes et les fruits, source de micronutriments protecteurs. Caducee.net. Au service des professionnls de santé.
http://www.caducee.net/DossierSpecialises/nutrition/aprifel/micronutriments.asp [Consulté le 3 mai 2009]
10- Vitamine B5. Larousse Médicale de Collectif. Edition 2006
http://www.phac-aspc.gc.ca/fa-af/index-fra.phpl [Consulté le 2 avril 2009]
11- Pantothenic Acid. The National Academies Press. Dietary Reference Intakes for Thiamin, Riboflavin, Niacin, Vitamin B6, Folate, Vitamin B12, Pantothenic Acid, Biotin, and Choline (1998) Institute of Medicine (IOM).
http://books.nap.edu/openbook.php?record_id=6015&page=357 [Consulté le 3 mai 2009]

Mise à jour le 2 mai 2013


LES VITAMINES

LES MINÉRAUX
Les oligo-éléments

Les marco-éléments

Haut de la page
Accueil

AIMEZ-VOUS 1001-FRUITS ?

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape






Follow 1001fruits on Twitter



Google
Web 1001-fruits.com


AIMEZ-VOUS 1001-FRUITS ?